🌠Smartly.AI enrichit l’expérience vocale We Are Tennis

Le groupe BNP Paribas lançait, il y a quelques mois déjà, We Are Tennis (média dédié aux passionnés de tennis) sur Google Home. Étant parmi les pionniers de l’hexagone à s’être converti à la révolution vocale, c’est avec toujours autant d’ardeur et de confiance que le groupe BNP Paribas se tourne une nouvelle fois vers Smartly.AI.

L’objectif ? Rendre l’application vocale plus humaine, vivante et divertissante !

Parlez avec We Are Tennis

Expérience améliorée

Il n’est plus question de donner simplement le court sur lequel un joueur est en temps réel ou encore de donner les résultats d’un match. L’interaction avec les utilisateurs évolue vers une expérience bonifiée et beaucoup plus interactive. En collaboration avec le Groupe BNP Paribas, Smartly.AI a pu développer un média accessible à tous, participatif et récréatif en y intégrant un quizz, des anecdotes hebdomadaires et des contenus audio exclusifs.

 

Nouvelles fonctionnalités

Offrant une véritable plus value, la gamification des applications vocales se développe de plus en plus et permet de fidéliser les utilisateurs. L’échange entre l’utilisateur et l’application vocale n’est donc plus unilatéral, ce dernier participe, à présent, à la conversation et teste ses connaissances sous forme de quizz pour reconnaître les cris des joueurs. Par l’intégration du jeu, la marque We Are Tennis réussit encore une fois à se démarquer face à d’autres médias.

L’incorporation du quizz n’est pas la seule nouvelle fonctionnalité dans la version enrichie de la marque We Are Tennis, les contenus du site web ainsi que la descriptions des joueurs sont retranscrites dans le pure style éditorial de la marque. L’interaction avec une touche d’humour et plus perspicace est transformée, améliorée et beaucoup plus empathique.

 

Retour sur expérience: Xavier Chanel, Chef de projet digital au sein du groupe BNP Paribas

 

Démo

 

N’hésitez pas à aller tester l’application vous-même !

🏦Smartly.ai lance le premier chatbot bancaire de la zone UEMOA

Smartly.ai en collaboration avec Banque Atlantique ont lancé le 4 avril dernier, le premier chatbot bancaire du marché de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine).

Bot Ary

ARY, le bot précurseur

On ne le dira jamais assez mais Banque Atlantique frappe un grand coup avec le chatbot ARY. Présent sur le site web de Banque Atlantique (https://www.banqueatlantique.net/) et sur Facebook Messenger, ARY comprend les requêtes des prospects et clients de Banque Atlantique et y répond de manière personnalisée, grâce à son moteur d’intelligence artificielle. L’enjeu? Proposer une nouvelle expérience client grâce à une réactivité décuplée.
Avec le lancement du bot ARY, Banque Atlantique fait office de précurseur dans sa zone géographique, un exemple qui sera très probablement suivi par d’autres.
Banque Atlantique rejoint ainsi le club fermé de la dizaine de banques qui ont fait le pari du déploiement de cette technologie à l’échelle régionale afin d’agir de manière plus efficace et instantanée dans la gestion bancaire.
En collaboration avec Smartly.ai, Banque Atlantique a démontré sa capacité à collaborer avec une entreprise innovante et mobiliser des équipes réparties sur 9 pays pour délivrer un projet d’intelligence artificielle dans un délais de 3 mois.

 

L’ère de la proximité digitale

A l’heure d’une digitalisation accrue des services, Banque Atlantique souhaite établir une relation privilégiée avec ses clients, en profitant des avancées offertes par le numérique et l’intelligence artificielle.
La filiale du groupe BCP porte dans son ADN la valeur de proximité et active un processus de fidélisation grâce au bot ARY.
ARY sera amené à évoluer dans le temps mais il offre actuellement les services de bases allant de la simple information sur le produit jusqu’à la simulation de crédit.
Quelques jours après le lancement, environ 10 000 personnes avaient sollicité le bot sur l’une des 50 thématiques auxquelles ce dernier peut répondre.
Avec cette initiative Banque Atlantique se positionne comme une banque résolument digitale et anticipe l’arrivée de l’IA sur le continent africain, Habib Koné (Directeur Général de la holding du Groupe BCP, Atlantic Business International) l’affirme ainsi d’ailleurs :

« L’exploitation de l’intelligence artificielle fait partie de la stratégie d’innovation du Groupe BCP, qui garantit et recherche en permanence de nouvelles manières d’améliorer la qualité du service ».

 

Banque Atlantique, filiale du groupe BCP (Banque Centrale Populaire), est le 3ème plus grand groupe bancaire de la zone UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine).

🎓La Smartly Academy: devenez un Bot Master!

Il n’est pas toujours simple pour une marque de réaliser et réussir un chatbot ou un bot vocal. En réalité, la plupart des bots sont un échec! L’équipe Smartly AI a conçu la Smartly Academy afin d’aider les entreprises à créer et concevoir une solution bot optimale. Un retour non conventionnel sur les bancs de l’école afin de vous former sur toutes les étapes et méthodes à suivre pour développer votre stratégie bots.

Smartly Academy

POURQUOI DEVELOPPER UNE STRATEGIE BOT?

Les entreprises  ont tendance à se focaliser principalement sur le développement en oubliant le design du bot qui se révèle être l’une des choses des plus importantes. L’équipe Smartly AI a une devise: “A GOOD DESIGN FOR A BETTER BOT” (plus le design est bon meilleur est le bot). Le succès d’un bot dépend à 90% du design et seulement 10% du développement. Une fois que vous avez compris cela, tout est possible et vous ferez de votre bot une valeur ajoutée qui améliorera votre expérience client. Il n’est pas nouveau que la qualité prime sur la quantité, vous pouvez disposer du meilleur développement de bot sur le marché sans pour autant avoir un bot efficace. La Smartly Academy a été conçu pour vous et pour faire de votre solution bot un succès implacable.

 

POURQUOI LA SMARTLY ACADEMY ?

L’équipe Smartly AI a créé 40 chatbots et applications vocales en 5 ans, ce qui fait de la Smartly Academy un atout conçu par des experts pour faire de vous des experts. Nous vous confierons notre précieuse expérience et nos connaissances pour élaborer les meilleurs bots possibles. Toutes les compétences dont vous aurez besoin vous seront exposées à travers différentes formations allant du design à la vente d’un projet bot:

Cours essentiels

  • Concevoir son bot
  • Développer un bot
  • Programmer, délivrer et améliorer votre bot

Cours optionnels

  • Ajouter la voix à votre bot
  • Machine Learning pour les bots
  • Vendre un projet bot (pour les agences)

Notre programme est complet et vous offre un suivi total: conseil, conception, réalisation et bot training. Chaque module est éligible à une certification, si vous complétez tous les modules, vous serez certifier Bot Master par la Smartly Academy et vous recevrez votre diplôme!

Certification

POUR QUI?

Nos formations sont principalement destinées aux entreprises et partenaires mais elles peuvent être également dispensées à des sociétés de développement informatique, intégrateurs ou agences digitales.

 

OU?

En ligne:

Sur notre nouvelle plateforme e-learning, à laquelle vous pouvez avoir accès sur invitation seulement. Les cours attribués dépendent de vos besoins et attentes tout comme l’étendu des cours.

Platerforme e-learning

Sur site:

Nos formateurs peuvent se déplacer sur votre site pour réaliser la formation. N’hésitez pas à nous envoyer un email avec vos informations pour établir un devis.

 

Intéressés? Ne laissez pas passer votre chance et contactez-nous pour avoir vos accès !

 

 

📝Les temps forts du Smart Voice Summit 2018

Un grand merci à toutes les personnes qui ont fait un succès de la première édition du Smart Voice Summit, premier événement européen dédié aux assistants vocaux! Durant deux jours, l’événement a accueillis plus de 250 partisans de l’écosystème vocal. Les participants auront assisté à des keynotes, des tables rondes mais aussi à des workshops orchestrés par Smartly AI et ses partenaires comprenant Google, Amazon, BBC, Sephora, Orange et bien d’autres! Twitter a été le premier témoin de l’engouement général pendant ces deux jours grâce à l’hashtag #SVS18 qui ont permis aux absents de tout autant en profiter! Voici un court récapitulatif de ce que vous avez manqué (ou non) et des choses à retenir de la première édition du Smart Voice Summit, du 1er et 2 février 2018.

Smart Voice Summit 2018

 

#1 A vos marques, prêts, partez … le futur c’est maintenant!

Le Smart Voice Summit a confirmé plus que jamais que 2018 était l’année du vocal! Peter Hodgson, Senior UX Design Lead et Lionel Mora, Product Marketing Google Assistant EMEA de Google ont débuté les hostilités avec une keynote phare juste après qu’Hicham Tahiri, CEO et co-fondateur de Smartly AI n’ouvre le bal. Leur keynote, “Embracing the Voice Revolution”, mettait en exergue, non seulement, l’importance d’une stratégie vocale pour les marques mais aussi la nécessité d’une bonne interface pour créer une expérience vocale réussie (à noter: Google Assitant est intégré à plus de 400 dispositifs incluant les téléphones, voitures, enceintes connectées, réfrigérateurs).

Google keynote Lionel Mora, Product Marketing Google Assistant EMEA (sur la photo) et Peter Hodgson, Senior UX Design Lead de Google présentant leur keynote phare

 

La keynote de Bret Kinsella viendra confirmer la nécessité pour les marques de se créer une stratégie vocale sans attendre. Les avancées de la technologie (le machine learning est maintenant tout aussi précis que l’homme) et les dispositions du marché (16% des américains possèdent un smart speaker) créent un environnement idéal pour les marques et le lancement de leur application vocale! D’après les statistiques de Bret, 41% des consommateurs préfèrent actuellement la voix aux applications mobiles ou à internet. La raison principale de cet effet est que la voix est un moyen plus commode et pratique!

Stratégie vocale pour les marques

Bret Kinsella donnant des chiffres probants durant sa keynote au Smart Voice Summit

 

#2 Aucun secteur ne va y réchapper

Les tables rondes dédiées aux médias, transports et commerces ont démontré que tous les secteurs sont en transformation affectés par la technologie vocale. Les cas d’usage peuvent être très divers et variés de part les connaissances génératrices, les actions menées pour faciliter les transactions ou encore l’intégration de produits existants. Mathieu Lima, Platform Product Manager chez Deezer et Chris Gathercole, Head of FT Labs au Financial Times ont également, à leur tour, souligné les bienfaits que pouvait apporter une stratégie vocale dans leurs secteurs de prédilection.

 

Pascal Chabret (Director of Innovation and New Business, Boulanger), Renaud Joly (Head of Artificial Intelligence, La Redoute), Elisabeth Marette (Consulting Director Digital & Data Marketing, Artefact), Olivier Barth (Digital Transformation Director, Sephora) et Guillaume Rio (Tech & Partnership Manager, Echangeur)

 

#3 Le design est essentiel

Le workshop de Google, lors du jour 2, visait à donner aux participants les meilleurs conseils pour la conception et le design d’une application vocale à l’aide des nouvelles méthodologies de Google Design Sprint. Gardez à l’esprit de faire de l’utilisateur votre priorité!

Les designers ont besoin de donner une certaine personnalité à leur application en se mettant à la place de l’utilisateur et en prenant en considération les fondements de l’interaction sociale. Le workshop d’Amazon a tout aussi bien souligné l’importance du design.

VUI Agency et Deutsche Telekom sont, quant à eux, parvenus à nous donner des exemples édifiants concernant l’implication de la reconnaissance des émotions pour le progrès des applications vocales! Concernant les tests d’applications, Ben Sauer, UX Designer et Product Strategist chez Clearleft, nous a décrit comment le Magicien d’Oz peut maximiser les chances de succès du vocal grâce à sa keynote aux rebondissements tout droit tirés de Star Wars!

 

Groupes de travail formés pour le workshop de Google

 

#4 Multimodal ou rien …

Nous sommes déjà témoins de l’émergence d’enceintes connectées avec écran intégré. L’association du vocale et du visuel devient de plus en plus commune, les applications doivent prendre en considération l’intégration d’un écran tactile ou d’une caméra. De plus, les marques se doivent être également multidimensionnelles: diverses intégrations, multiples utilisateurs, plusieurs dispositifs et chaînes. La keynote de Karen Kaushansky (Consultante et Experience Design Leader) adresse tous ces différents points et plus encore.

A l’avenir, il sera préférable de créer une expérience sans application, sans dialogues pré-requis avec plus de context et de conversation, créer des personnages ou encore intégrer la reconnaissance des émotions.

Le futur du vocal par Karen Kaushansky

 

#5 L’écosystème vocal en plein BOOM

Des professionnels, experts du vocal, sont venus des quatre coins du monde pour participer au Smart Voice Summit. Le Startup Spotlight a permis à certaine startup de présenter leur entreprise durant un pitch de 3 minutes. De la transformation vocale digitale (Candy Voice), à la nouvelle génération de serveurs vocaux interactifs (Voximal) en passant par l’apprentissage par le biais de la voix (Batvoice) et une agence de consulting en technologies vocales à but non lucratif (Vaice). Le secteur vocal n’a définitivement pas de limites!

Demo live de Candy Voice

 

Milles mercis !

Nos sincères remerciements vont à nos sponsors: Google, WAI by BNP Paribas et Acapela; à nos intervenants (ils ne sont pas tous cités dans cet article, cliquez ici pour la liste complète) ainsi qu’à tous les participants!

La seconde édition du Smart Voice Summit à Londres est déjà en préparation!

Inscrivez-vous à notre newsletter afin de vous tenir au courant des dernières tendances concernant l’écosystème vocal et le Smart Voice Summit !

 

 

⭐Réussir sa stratégie vocale grâce au Programme Partenaires de Smartly AI

Smartly AI vous a présenté son Programme Partenaires lors de la première édition du Smart Voice Summit il y a quelques jours. Ce programme a pour but d’ériger un écosystème de professionnels du vocal capable d’aider les marques à développer leur stratégie vocale.

Stratégie vocale

William Bailey, directeur des partenariats stratégiques chez Smartly AI, révélant le Programme Partenaires au Smart Voice Summit

 

Une étude menée par Tractica affirme que d’ici 2025 le marché des assistants vocaux atteindra 7.7 milliards de dollars et comptera un milliard d’utilisateurs. Désormais, bénéficier d’une stratégie vocale n’est plus une option mais une nécessité. Le nombre de marques souhaitant développer leur propre application vocale ne cesse de croître chaque jour.

A LIRE AUSSI: Pourquoi créer une stratégie vocale pour votre marque?

Les enceintes connectées deviennent de plus en plus populaires et s’imposent progressivement au sein de nos foyers. Les marques doivent  prêter une attention toute particulière à la manière dont elles vont créer une expérience vocale unique en apportant une réelle valeur ajoutée pour leurs utilisateurs. Il n’est pas toujours simple ni facile de créer une application vocale tout comme lancer une stratégie vocale qui aura du succès, certaines compétences sont requises.

Au delà du développement même de l’application vocale, l’application conversationnelle nécessite un réel travail d’élaboration. La première interface vocale est différente d’une interface graphique, le parcours conversationnel doit être soigneusement élaboré afin que l’application plaise à ses utilisateurs. Mais encore, l’application doit parachever et renforcer l’image de la marque pour ainsi devenir une partie intégrante de la stratégie marketing omnicanal.

Le Programme Partenaires de Smartly AI allie à la fois technique, design vocal et professionnels expérimentés. Chaque projet vocal est unique et requiert une attention particulière. Smartly AI s’attache à analyser les prédispositions de chaque marque pour lui conférer le partenaire idéal afin que leur stratégie vocale soit un véritable succès.

Un projet en tête? Faite nous en part et nous vous mettrons en relation avec les meilleurs experts du vocal! Rejoignez nous sur notre page de partenaires et cliquez sur “Find a Partner” !

VOTRE PROJET

 

Pssst, si vous êtes un professionnel du vocal et que notre Programme Partenaires vous intéresse, vous pouvez prendre contact avec nous en cliquant iciDécouvrez comment notre programme peut participer à la croissance de votre entreprise.

🚀Google: sponsor du Smart Voice Summit

Nous sommes ravis de vous annoncer que Google sera notre sponsor d’excellence pour l’édition 2018 du Smart Voice Summit qui aura lieu à Paris, les 1er et 2 Février! Le Smart Voice Summit est le premier événement Européen dédié aux enceintes connectées. L’événement aura pour but de confier aux entreprises les méthodes les plus efficaces dont ils ont besoin pour développer la meilleure stratégie vocale en 2018!

UN PIONNIER DU VOCAL

Le “géant du web” et novateur de la technologie vocale a fait son entrée sur le marché des enceintes connectées en novembre 2016. Par ailleurs, 4 nouvelles enceintes connectées avec des écrans intégrés ont fait leur entrée au CES cette semaine, elles viendront compléter la série d’appareils de Google.

La période de fin d’année, à elle seule, permis de vendre 7.6 millions d’enceintes connectées. Des marques telles que Accor Hotels, CNN, Domino’s, Kayak ou encore Spotify ont fait le choix d’intégrer Google Actions à leurs appareils afin que leurs clientèles bénéficient d’une expérience améliorée.

Google viendra avec un invité surprise qui nous fera l’honneur de partager son expérience à propos de la technologie vocale. Avant-gardistes, ils animeront aussi un workshop pour les interfaces vocales

Vous pourriez aussi lire l’article: Pourquoi créer une stratégie vocale pour votre marque?

NOVATEURS DE L’INDUSTRIE ET EXPERTS DU VOCAL

Des marques de grande envergure, pionnières du vocal, telles que BBC, Sephora, la SNCF et Boulanger seront aussi présentes. Elles partageront leurs connaissances et les retombées positives qu’ont provoqué leurs stratégies vocales respectives. Des tables rondes s’organiseront autour de différents thèmes emprunt du secteur économique: Voice for Banking, Voice for Retail, Voice for Media, Voice for Transport. Des cas d’études sur l’usage de la technologie vocale, ses challenges et résultats y seront partagés. Veuillez cliquer ici pour plus d’informations sur le programme

LANCER ET RÉUSSIR SA STRATÉGIE VOCALE

Ne manquez pas de mettre votre stratégie vocale au point pour 2018 et profitez de notre offre promotionnelle pour cette nouvelle année en réservant vos billets!

Réserver maintenant !

💡Pourquoi créer une stratégie vocale pour votre marque?

La voix est de loin l’interface la plus naturelle inventée par l’homme pour interagir avec ces semblables. Après des décennies à utiliser des écrans, des claviers et des souris, la voix est en passe de devenir l’interface du 22ème siècle. Il est temps pour vous de créer une stratégie vocale.

créer une stratégie vocale

UN RETOUR VERS LE FUTUR

Le démarrage fulgurant du vocal a démarré en 2011 avec Siri, rapidement suivis d’Amazon Alexa et de Google Assistant. Les courbes d’adoption des assistants vocaux sont similaires à celles de l’iPhone à ses débuts, déjà 40% des foyers américains sont déjà équipés d’enceintes à commandes vocales et Gartner prédit que cette proportion grimpe à 75% en 2020. Aux vues des bas prix, les chances sont fortes qu’un Google Home ait attéri sous votre sapin.

La beauté dans la création d’assistants vocaux réside dans leur ouverture aux marques.
Aux Etats Unis, les plus grandes marques se sont déjà lancées sur Alexa et Assistant. Domino’s propose la commande de pizzas en vocal, grand bien lui fasse puisque le chiffre d’affaires de certains restaurants via ce canal représente plus de 12%! Campbell’s propose des recettes de cuisine. Capital One propose un coach bancaire virtuel. Uber et Lyft proposent quand à eux de réserver un VTC en quelques mots.

LES PREMIERS PAS EN FRANCE

Même si les assistants vocaux ne sont arrivés que récemment en France et avec des fonctionnalités moindres, de nombreuses marques s’en sont déjà accaparées!
Aujourd’hui: Boulanger, Sephora et Monop’ sont les pionniers du v-commerce (voice commerce) avec des expériences alliant listes de courses, suggestion de produits, support client, quizz et diffusion de podcasts. Accor Hotels et Voyages SNCF proposent des informations précises sur leurs produits respectifs, en attendant de pouvoir les acheter. Enfin Meetic a annoncé un projet qui nous donnera une expérience totalement différente puisque potentiellement plus basée sur la voix et les idées de son éventuel partenaire que sur son physique! Quand à We Are Tennis, la communauté de fans de Tennis de BNP Paribas peut poser des questions 24/7 sur les joueurs du top 100 des classements ATP et WTA.

 

la stratégie vocale pour demain

LES PIONNIERS FACE AUX VAINCUS

Un grand bravo aux femmes et hommes qui ont porté ces projets!  Ce sont les pionniers du vocal en France! Ils prendront une avance considérable sur leurs concurrents en accédant aux milliers de requêtes des utilisateurs qui par apprentissage et itération seront déterminants pour la performance et la pertinence de leur offre vocale.

Car il ne s’agit pas simplement de vocaliser son site web, son application ou son chatbot: il faut penser #VoiceFirst. Il s’agira, dans un premier temps, de définir un cas d’usage véritablement utile et compatible avec une interface vocale sans écran. Pour ensuite définir une identité sonore, un persona qui corresponde à votre marque. Prenez Carambar et BNP Paribas, l’un fera appel à un univers sonore enfantin, festif et décalé, l’autre sera plutôt dans le professionnalisme et la rassurance. Voice First, n’est pas Voice Only, la multi-modalité arrive avec les assistants qui peuvent afficher des informations ou utiliser des images et vidéos pour se doter de contexte. Enfin, il n’existe pas de stratégie vocale monoplateforme, vos utilisateurs choisiront différents assistants en fonction de leur appétence, à vous de choisir les plateformes qui compteront dès le début.

Imaginez la frustration des millions d’utilisateurs qui demandent à parler à Air France, CDiscount ou la Banque Populaire si ces marques ne proposaient pas de portail vocal.
Imaginez que l’assistant leur propose alors de parler à un concurrent; qui lui, avait pris soin de travailler sa stratégie vocale.
Imaginez que le moteur de recherche vocal réponde à une question qui concerne directement une de ces marques avec une réponse incomplète ou erronée provenant d’un site quelconque.

Il est temps que les marques prennent conscience que les assistants personnels sont l’interface de demain et surtout que dans ce nouveau paradigme digital, il y aura les gagnants et les perdants du #VoiceFirst.

 

Prenez contact avec nous afin d’établir votre propre stratégie vocale!

Contactez-nous

 

📢[Smart Voice Summit] Interview avec Charles Cadbury

Charles Cadbury, le co-fondateur de Dazzle, un assistant personnel vocal pour les chambres d’hôtel, va participer à l’une de nos tables rondes, organisées lors du Smart Voice Summit. Il va échanger ses opinions autour du sujet de l’utilisation de la technologie vocale dans le secteur du tourisme afin d’améliorer l’expérience-client. Nous avons contacté Charles pour en savoir plus sur les motivations qui l’ont amené à créer Dazzle, son point de vue par rapport à l’écosystème de la technologie vocale britannique et ses attentes concernant l’événement.

Charles Cadbury

  • Quelle a été l’élément motivant la création de Dazzle et quel a été le problème que vous vouliez résoudre?

Nous faisions des recherches concernant le futur de l’interface pendant un bon moment et les enceintes connectées ont consolidé notre opinion: la conversation est l’élément le plus important du monde post-GUI. Dazzle résout le problème suivant: les clients ont des difficultés à communiquer avec les professionnels du voyage pour obtenir des services pratiques. Nous fournissons une plateforme à laquelle les utilisateurs peuvent adresser des requêtes informelles, opérationnelles ou transactionnelles de façon simple à travers la conversation.

 

  • Affirmez-vous que l’écosystème vocal britannique se porte bien et qu’il est en phase de croissance?

L’écosystème se porte à merveille. Nous avons remarqué un investissement conséquent opéré par les acteurs majeurs internationaux qui positionnent leurs “assistants” au premier plan de leurs offres, ce qui génère l’adoption et la compréhension de cet hardware indispensable au marché.   

 

  • Pourquoi pensez-vous qu’il existe autant ENTHOUSIASME autour de la technologie vocale en ce moment? Est-ce en lien avec l’avancée technologique ou avec le fait que le marché y soit préparé?

Il y a un peu de magie dans le fait de pouvoir lancer des paroles en l’air et de disposer d’un assistant pour vous épauler dans votre voyage à travers la vie. La technologie est toujours précoce mais nous commençons tous à comprendre ses courbes d’adoption et d’amélioration et nous pouvons voir comment elle va se perfectionner au cours des prochaines années. Nous avons aussi tous grandi avec les films de science-fiction montrant comment ces assistants fonctionnent.

 

  • Veuillez nous en dire plus à propos de l’adoption de la technologie vocale dans l’industrie touristique au Royaume-Uni.

C’est une question d’expériences personnalisées. Plus vous pouvez interagir avec les spécialistes du voyage sur des canaux digitaux, plus vos expériences seront personnalisées en fonction de vos besoin. C’est l’élément conducteur de l’adoption, étant donné qu’il apporte des avantages aux clients, en terme d’expérience, ainsi qu’aux spécialistes, en terme de données et d’efficacité.

 

  • Qu’attendez-vous du Smart Voice Summit?

Au début de la période mobile, il n’y avait que quelques professionnels dans le milieu et ils détenaient un certain sens communautaire qui a disparu au fil du temps. Avec la technologie vocale, nous nous retrouvons de nouveau au commencement d’un voyage de découverte et j’ai hâte de rencontrer d’autres personnes en tête de l’exploration de cette technologie.

 

SOYEZ PRÉSENTS

 

📢[Smart Voice Summit] Interview avec Bret Kinsella

L’année prochaine, les 1er et 2 Février, la première édition du Smart Voice Summit aura lieu à Paris. L’événement va réunir l’écosystème de la technologie vocale pendant deux jours afin d’échanger au sujet de la valeur ajoutée que peut apporter la technologie vocale aux entreprises et de leur donner les informations essentielles dont elles ont besoin pour réussir à monter leur propre stratégie en 2018.

 

Les précurseurs de la technologie vocale tels que BBC, Sephora, Boulanger et The Financial Times vont expliquer leurs motivations liées à la création d’une application vocale, ainsi que les challenges et les résultats qui s’en sont suivi. Plusieurs tables rondes spécifiques à un secteur, tels que la gestion bancaire ou le commerce, seront organisées pendant cet événement. À cette occasion, les acteurs majeurs de la technologie vocale, dont Google et Amazon, partageront leurs principaux conseils aux les entreprises qui veulent créer une application vocale.

 

Bret Kinsella est le fondateur et le rédacteur en chef de Voicebot.AI, le site de référence en matière de technologie vocale fournissant les dernières actualités de l’industrie, des statistiques et des interviews. Il va assister au Smart Voice Summit pour débattre au sujet du fait que les marques aient besoin de tirer profit de l’intelligence artificielle et de la technologie vocale afin de rester pertinentes et accessibles. Nous avons contacté Bret Kinsella pour en savoir plus sur ses temps forts de l’année, sur sa fonctionnalité idéale pour les enceintes connectées et sur son enthousiasme concernant le Smart Voice Summit.

Bret Kinsella

  • Veuillez nous en dire plus sur vous et l’origine de votre passion pour la technologie vocale.

J’ai commencé à travailler avec la technologie vocale pour les mobiles en 2013 et je me suis intéressé aux manières qui permettent aux entreprises de tirer profit de l’interaction vocale à travers les enceintes connectée au début de l’année 2016. J’ai fait quelques recherches de marché et j’ai immédiatement reconnu un parallèle entre ce que j’ai vu au milieu des années 90 avec l’ascension du Web. On m’a demandé d’écrire un article au sujet des entreprises et de la technologie vocale pour “Advertising Week” et j’ai été choisi par le site d’information Huffington Post. Les lecteurs furent si réceptifs que j’ai fini par lancer Voicebot.AI en Septembre 2016. Depuis, plus de 100 000 lecteurs uniques ont accédé au blog qui est maintenant constitué de plus de 800 articles. Au fil du temps, mon associée Ava Mutchler et moi avons travaillé sur le lancement de plusieurs applications sur Alexa et Google Assistant, nous sommes devenus le site de référence en ce qui concerne les données de marché et les recherches dans le secteur de la technologie vocale et de l’intelligence artificielle.

 

  • Selon vous, quelle a été la plus grande actualité concernant la technologie vocale en 2017?

Le taux d’adoption des assistants vocaux. Plusieurs analystes ont estimé que seulement 6 à 8 millions d’enceintes connectées seraient vendues en 2016 et 12 à 15 seraient vendues mondialement en 2017. Ils ont eu tord. Depuis, la plupart ont revus les chiffres de 2016 à 8-12 millions et ceux de 2017 à 25-30 millions d’exemplaires. Cela inclut les appareils produits par des douzaines d’industriels de l’équipement qui intègrent Alexa, Cortana et Google Assistant dans leurs produits. Ajoutez cela à l’adoption de 29 millions d’écouteurs sans fil, donnant un accès aux assistants vocaux, et l’introduction de Google Assistant à des centaines de millions de consommateurs dans le monde entier et vous obtenez tout simplement une hausse de la disponibilité et l’usage des assistants vocaux. Les assistants vocaux sont maintenant disponible partout. Ce fut une année décisive pour l’industrie.

 

  • En 2018, de plus en plus de géants de la technologie vont lancer leur propre enceinte connectée, pour laquelle êtes-vous le plus enthousiaste?

Je suis très intéressé par ce que nous allons voir par rapport à la fonctionnalité multi-modale de la voix et à l’intégration sur écran. Google et Facebook sont prétendument en train de concevoir des produits indépendants avec des écrans et c’est l’année où j’attends de voir un bon nombre d’intégrations avec des écrans plus larges similaires aux téléviseurs. La voix ainsi que l’aspect visuel vont propulser l’adoption et l’utilisation vers un tout autre niveau et intégrer les assistants vocaux profondément dans notre vie quotidienne.

 

  • Quelle serait votre fonctionnalité idéale pour les assistants vocaux?

La capacité de maintenir un bon contexte à travers les sessions et les appareils. Aujourd’hui, les assistants vocaux ont une mémoire à court terme seulement. Ils vous assistent dans ce que vous faîte au moment présent et gardent un léger souvenir de ce que vous avez fait avec auparavant. Cela va changer durant les prochaines années étant donné que les assistants vocaux se rappellent de nos préférences, de ce que nous avons fait précédemment et ils comment à optimiser notre expérience de façon proactive.

 

  • Qu’est ce qui vous réjouit le plus concernant le Smart Voice Summit?

Rencontrer des gens venant du monde entier qui innovent autour de la frontière vocale. La technologie est stupéfiante, mais le réel impact provient des entrepreneurs et des innovateurs qui appliquent la voix et l’intelligence artificielle dans de nouveaux domaines. Je veux en entendre plus sur eux et leurs histoires. Smartly a une base d’utilisateurs très vaste et j’espère en apprendre beaucoup. De plus, la location, en Europe, sera une excellente plateforme pour entendre de nouvelles voix et différentes perspectives.

 

Rencontrez Bret Kinsella lors du Smart Voice Summit, obtenez vos tickets dès maintenant!

 

SOYEZ PRÉSENTS

 

 

💸Pourquoi votre banque a-t-elle besoin d’un bot?

Le fait que nous vivions dans un monde de plus en plus digital et connecté, a des conséquences sur les attentes des consommateurs et leurs échanges avec les marques. Aujourd’hui, les consommateurs vivent dans le moment, ils accordent une grande importance à l’expérience utilisateur et attendent une gratification instantanée. De ce fait, l’intérêt pour des technologies simples et intuitives a considérablement augmenté dans le secteur bancaire durant ces dernières années. Grâce à l’avancée technologique, les banques peuvent maintenant interagir avec leur clientèle sur leurs canaux favoris pour améliorer leur expérience utilisateur, notamment en la rendant plus fluide afin in fine de générer de la croissance ou tout du moins s’aligner sur les nouveaux standards d’expérience établis par les startups.

 

Banque Conversationnelle

Une tendance trop grande pour être ignorée

La banque conversationnelle, qui se réfère à la gestion des finances à travers une interface vocale ou/et textuelle, a pris son envol grâce à la popularité grandissante des plateformes de messagerie telles que Whatsapp, sur laquelle sont envoyés 64 milliards de message quotidiennement, et grâce aux plateformes de chat liées aux réseaux sociaux comme celle de Facebook. Les analystes prédisent que le marché continuera de prospérer estimant que les plateformes de messagerie acquerront un milliard d’utilisateurs supplémentaires en 2018, portant le total à 3.6 milliards! De plus, des plateformes vocales telles qu’Amazon Alexa, Google Assistant, Siri d’Apple et Cortana de Microsoft sont de plus en plus présentes dans la vie des consommateurs, Strategy Analytics prédit qu’à l’échelle mondiale 24 millions d’enceintes connectées seront expédiée en 2017. soit 3 fois plus que l’année dernière. La présence croissante des enceintes connectées et des plateformes de messagerie incite les banques à créer des solutions conversationnelles innovantes afin de continuer à satisfaire les attentes de leur clientèle et d’être présents sur les canaux qu’ils utiliseront de plus en plus.

 

L’état actuel de la banque conversationnelle

Les dernières progrès en compréhension du Langage Naturel et en Machine Learning signifient qu’il est possible de créer des bots conversationnels plus sophistiqués qui facilitent la communication entre les banques et leur clients dans les deux sens et à travers plusieurs points de contact. En conséquence, un grand nombre de banques intègrent à leur stratégie multicanale ces options qui permettent aux clients d’interagir en utilisant leur propre voix ou via du chat textuel afin d’obtenir des informations et/ou de faire des opérations de paiement. Plus de 10 000 bots existent sur Messenger incluant de grandes sociétés financières telles que MasterCard et American Express. En Octobre 2016, Bank of America a annoncé l’arrivée d’Erica, un bot conçu pour aider les clients à prendre des décisions plus intelligentes. Ils peuvent interagir avec Erica en utilisant la voix ou du texte. Capital One a lancé sa Skill Alexa qui permet aux utilisateurs de vérifier leur solde de compte et de faire des paiement à travers l’enceinte connectée d’Amazon. Santander pilote aussi un projet permettant aux consommateurs de faire des transferts à des bénéficiaires existants en parlant à leur application SmartBank. La banque allemande en ligne N26, Monzon et la Royal Bank of Canada offrent également des paiements vocaux via Siri et Bank of America et USAA introduisent des interactions conversationnelles pour leur clientèle.

 

Les avantages de la gestion bancaire conversationnelle pour les banques

Au-delà de l’avantage d’être disponible 24h sur 24h et 7 jours sur 7 pour donner des réponses instantanées, la gestion bancaire conversationnelle offre une expérience utilisateur homogène, permettant clients d’interagir avec leur banque d’une manière fluide et en utilisant leurs canaux et méthodes de communication favorites. L’Intelligence Artificielle conversationnelle facilite la gestion financière et la rend accessible à des groupes qui pourraient avoir eu des problème avec la gestion traditionnelle, comme les personnes âgées et les analphabètes.

 

La proposition de solutions bancaires innovantes va également aider les banques à atteindre certains clients. 92% des Millennials disent qu’ils pourraient faire un choix bancaire en fonction des services digitaux disponibles.

 

Il y a une idée reçue affirmant que l’IA rend les services standards ou très peu personnalisés, alors qu’en réalité cela rend l’expérience utilisateur encore plus personnalisée. Les banques peuvent collecter, sous réserve de consentement, davantage de data via les conversations pour être utilisée pour créer un service sur-mesure, détecter des opportunités de ventes croisées ou proposer des produits proactivement au bon moment. Identifier les modèles d’attitude des clients et repérer les anomalies pourrait aussi aider la lutte contre la fraude. Les banques peuvent aussi connecter leurs bots aux services client pour permettre aux humains d’intervenir lorsqu’apparaît la nécessité de fournir une expérience mieux intégrée et améliorée.

 

Les robots de gestion bancaire conversationnelle peuvent gérer des tâches telles que les requêtes des clients, la révision et l’ouverture de nouveaux comptes. À travers l’automation de ces tâches, les banques peuvent réduire les coûts associés à la maintenance et libérer du personnel pour gérer des tâches plus complexes.

 

Au delà de l’expérience utilisateur, les bots peuvent aider les banques à résoudre l’équation de confiance à la base de leur modèle d’affaire. De manière schématique, en reprenant le célèbre modèle de Maister/Green/Galford l’équation de confiance s’appuie sur  4 variables:

 

[Crédibilité (Paroles) + Fiabilité (Actions) + Intimité (ou) Familiarité (Emotions)] / Orientation Personnelle (Motivations)

 

Les bots peuvent aider à augmenter le taux de crédibilité en donnant les bonnes réponses. Ils peuvent aussi augmenter la fiabilité en étant disponible 24h/24 7j/7 et inspirer la familiarité en établissant une communication honnête avec les clients. Tout cela additionné à la concentration sur les besoins du client signifie que les bots sont un réel élément permettant d’installer une confiance stable.

Le futur de la banque conversationnelle

La banque conversationnelle est nouvelle, mais croissante, les progrès de l’IA et du ML font que les banques pourront fournir des réponses personnalisées et contextuelles pour rendre la finance beaucoup plus pratique pour les clients. Les solutions vocales en particulier bénéficient d’un contexte favorable porté par les investissements des GAFA. Le potentiel de la voix dans le secteur bancaire est énorme. mais est actuellement limitée par le fait qu’elles ne sont ni proactives ni capables de combiner plusieurs éléments de la vie d’un consommateur (calendrier, finances, e-commerce, etc…). Ce n’est qu’une question de temps avant que les applications bancaires vocales puissent être capable de notifier de façon active les utilisateurs de leur découvert ou de vérifier leur solde avant de faire un achat. Même si le futur et les limites de la gestion bancaire conversationnelle ne sont pas 100% claires, une chose est certaine, les banques qui sont les premières à bouger et innover dans ce secteur vont gagner un avantage compétitif par rapport à ceux qui ne le font pas ou trop tard!