L’annĂ©e prochaine, les 1er et 2 FĂ©vrier, la premiĂšre Ă©dition du Smart Voice Summit aura lieu Ă  Paris. L’évĂ©nement va rĂ©unir l’écosystĂšme de la technologie vocale pendant deux jours afin d’échanger au sujet de la valeur ajoutĂ©e que peut apporter la technologie vocale aux entreprises et de leur donner les informations essentielles dont elles ont besoin pour rĂ©ussir Ă  monter leur propre stratĂ©gie en 2018.

Les prĂ©curseurs de la technologie vocale tels que BBC, Sephora, Boulanger et The Financial Times vont expliquer leurs motivations liĂ©es Ă  la crĂ©ation d’une application vocale, ainsi que les challenges et les rĂ©sultats qui s’en sont suivi. Plusieurs tables rondes spĂ©cifiques Ă  un secteur, tels que la gestion bancaire ou le commerce, seront organisĂ©es pendant cet Ă©vĂ©nement. À cette occasion, les acteurs majeurs de la technologie vocale, dont Google et Amazon, partageront leurs principaux conseils aux les entreprises qui veulent crĂ©er une application vocale.

Bret Kinsella est le fondateur et le rĂ©dacteur en chef de Voicebot.AI, le site de rĂ©fĂ©rence en matiĂšre de technologie vocale fournissant les derniĂšres actualitĂ©s de l’industrie, des statistiques et des interviews. Il va assister au Smart Voice Summit pour dĂ©battre au sujet du fait que les marques aient besoin de tirer profit de l’intelligence artificielle et de la technologie vocale afin de rester pertinentes et accessibles. Nous avons contactĂ© Bret Kinsella pour en savoir plus sur ses temps forts de l’annĂ©e, sur sa fonctionnalitĂ© idĂ©ale pour les enceintes connectĂ©es et sur son enthousiasme concernant le Smart Voice Summit.

Bret Kinsella

  • Veuillez nous en dire plus sur vous et l’origine de votre passion pour la technologie vocale.

J’ai commencĂ© Ă  travailler avec la technologie vocale pour les mobiles en 2013 et je me suis intĂ©ressĂ© aux maniĂšres qui permettent aux entreprises de tirer profit de l’interaction vocale Ă  travers les enceintes connectĂ©e au dĂ©but de l’annĂ©e 2016. J’ai fait quelques recherches de marchĂ© et j’ai immĂ©diatement reconnu un parallĂšle entre ce que j’ai vu au milieu des annĂ©es 90 avec l’ascension du Web. On m’a demandĂ© d’écrire un article au sujet des entreprises et de la technologie vocale pour “Advertising Week” et j’ai Ă©tĂ© choisi par le site d’information Huffington Post. Les lecteurs furent si rĂ©ceptifs que j’ai fini par lancer Voicebot.AI en Septembre 2016. Depuis, plus de 100 000 lecteurs uniques ont accĂ©dĂ© au blog qui est maintenant constituĂ© de plus de 800 articles. Au fil du temps, mon associĂ©e Ava Mutchler et moi avons travaillĂ© sur le lancement de plusieurs applications sur Alexa et Google Assistant, nous sommes devenus le site de rĂ©fĂ©rence en ce qui concerne les donnĂ©es de marchĂ© et les recherches dans le secteur de la technologie vocale et de l’intelligence artificielle.

  • Selon vous, quelle a Ă©tĂ© la plus grande actualitĂ© concernant la technologie vocale en 2017?

Le taux d’adoption des assistants vocaux. Plusieurs analystes ont estimĂ© que seulement 6 Ă  8 millions d’enceintes connectĂ©es seraient vendues en 2016 et 12 Ă  15 seraient vendues mondialement en 2017. Ils ont eu tord. Depuis, la plupart ont revus les chiffres de 2016 Ă  8-12 millions et ceux de 2017 Ă  25-30 millions d’exemplaires. Cela inclut les appareils produits par des douzaines d’industriels de l’équipement qui intĂšgrent Alexa, Cortana et Google Assistant dans leurs produits. Ajoutez cela Ă  l’adoption de 29 millions d’écouteurs sans fil, donnant un accĂšs aux assistants vocaux, et l’introduction de Google Assistant Ă  des centaines de millions de consommateurs dans le monde entier et vous obtenez tout simplement une hausse de la disponibilitĂ© et l’usage des assistants vocaux. Les assistants vocaux sont maintenant disponible partout. Ce fut une annĂ©e dĂ©cisive pour l’industrie.

  • En 2018, de plus en plus de gĂ©ants de la technologie vont lancer leur propre enceinte connectĂ©e, pour laquelle ĂȘtes-vous le plus enthousiaste?

Je suis trĂšs intĂ©ressĂ© par ce que nous allons voir par rapport Ă  la fonctionnalitĂ© multi-modale de la voix et Ă  l’intĂ©gration sur Ă©cran. Google et Facebook sont prĂ©tendument en train de concevoir des produits indĂ©pendants avec des Ă©crans et c’est l’annĂ©e oĂč j’attends de voir un bon nombre d’intĂ©grations avec des Ă©crans plus larges similaires aux tĂ©lĂ©viseurs. La voix ainsi que l’aspect visuel vont propulser l’adoption et l’utilisation vers un tout autre niveau et intĂ©grer les assistants vocaux profondĂ©ment dans notre vie quotidienne.

  • Quelle serait votre fonctionnalitĂ© idĂ©ale pour les assistants vocaux?

La capacitĂ© de maintenir un bon contexte Ă  travers les sessions et les appareils. Aujourd’hui, les assistants vocaux ont une mĂ©moire Ă  court terme seulement. Ils vous assistent dans ce que vous faĂźte au moment prĂ©sent et gardent un lĂ©ger souvenir de ce que vous avez fait avec auparavant. Cela va changer durant les prochaines annĂ©es Ă©tant donnĂ© que les assistants vocaux se rappellent de nos prĂ©fĂ©rences, de ce que nous avons fait prĂ©cĂ©demment et ils comment Ă  optimiser notre expĂ©rience de façon proactive.

  • Qu’est ce qui vous rĂ©jouit le plus concernant le Smart Voice Summit?

Rencontrer des gens venant du monde entier qui innovent autour de la frontiĂšre vocale. La technologie est stupĂ©fiante, mais le rĂ©el impact provient des entrepreneurs et des innovateurs qui appliquent la voix et l’intelligence artificielle dans de nouveaux domaines. Je veux en entendre plus sur eux et leurs histoires. Smartly a une base d’utilisateurs trĂšs vaste et j’espĂšre en apprendre beaucoup. De plus, la location, en Europe, sera une excellente plateforme pour entendre de nouvelles voix et diffĂ©rentes perspectives.

Rencontrez Bret Kinsella lors du Smart Voice Summit, obtenez vos tickets dĂšs maintenant!

Smartly.ai est un logiciel d’automatisation de la Relation Client.
Nos chatbots soulagent vos équipes support, réduisent le temps de réponse et améliorent la satisfaction client.

© 2021 Smartly.AI