📢[Smart Voice Summit] Interview avec Bret Kinsella

L’année prochaine, les 1er et 2 Février, la première édition du Smart Voice Summit aura lieu à Paris. L’événement va réunir l’écosystème de la technologie vocale pendant deux jours afin d’échanger au sujet de la valeur ajoutée que peut apporter la technologie vocale aux entreprises et de leur donner les informations essentielles dont elles ont besoin pour réussir à monter leur propre stratégie en 2018.

 

Les précurseurs de la technologie vocale tels que BBC, Sephora, Boulanger et The Financial Times vont expliquer leurs motivations liées à la création d’une application vocale, ainsi que les challenges et les résultats qui s’en sont suivi. Plusieurs tables rondes spécifiques à un secteur, tels que la gestion bancaire ou le commerce, seront organisées pendant cet événement. À cette occasion, les acteurs majeurs de la technologie vocale, dont Google et Amazon, partageront leurs principaux conseils aux les entreprises qui veulent créer une application vocale.

 

Bret Kinsella est le fondateur et le rédacteur en chef de Voicebot.AI, le site de référence en matière de technologie vocale fournissant les dernières actualités de l’industrie, des statistiques et des interviews. Il va assister au Smart Voice Summit pour débattre au sujet du fait que les marques aient besoin de tirer profit de l’intelligence artificielle et de la technologie vocale afin de rester pertinentes et accessibles. Nous avons contacté Bret Kinsella pour en savoir plus sur ses temps forts de l’année, sur sa fonctionnalité idéale pour les enceintes connectées et sur son enthousiasme concernant le Smart Voice Summit.

Bret Kinsella

  • Veuillez nous en dire plus sur vous et l’origine de votre passion pour la technologie vocale.

J’ai commencé à travailler avec la technologie vocale pour les mobiles en 2013 et je me suis intéressé aux manières qui permettent aux entreprises de tirer profit de l’interaction vocale à travers les enceintes connectée au début de l’année 2016. J’ai fait quelques recherches de marché et j’ai immédiatement reconnu un parallèle entre ce que j’ai vu au milieu des années 90 avec l’ascension du Web. On m’a demandé d’écrire un article au sujet des entreprises et de la technologie vocale pour “Advertising Week” et j’ai été choisi par le site d’information Huffington Post. Les lecteurs furent si réceptifs que j’ai fini par lancer Voicebot.AI en Septembre 2016. Depuis, plus de 100 000 lecteurs uniques ont accédé au blog qui est maintenant constitué de plus de 800 articles. Au fil du temps, mon associée Ava Mutchler et moi avons travaillé sur le lancement de plusieurs applications sur Alexa et Google Assistant, nous sommes devenus le site de référence en ce qui concerne les données de marché et les recherches dans le secteur de la technologie vocale et de l’intelligence artificielle.

 

  • Selon vous, quelle a été la plus grande actualité concernant la technologie vocale en 2017?

Le taux d’adoption des assistants vocaux. Plusieurs analystes ont estimé que seulement 6 à 8 millions d’enceintes connectées seraient vendues en 2016 et 12 à 15 seraient vendues mondialement en 2017. Ils ont eu tord. Depuis, la plupart ont revus les chiffres de 2016 à 8-12 millions et ceux de 2017 à 25-30 millions d’exemplaires. Cela inclut les appareils produits par des douzaines d’industriels de l’équipement qui intègrent Alexa, Cortana et Google Assistant dans leurs produits. Ajoutez cela à l’adoption de 29 millions d’écouteurs sans fil, donnant un accès aux assistants vocaux, et l’introduction de Google Assistant à des centaines de millions de consommateurs dans le monde entier et vous obtenez tout simplement une hausse de la disponibilité et l’usage des assistants vocaux. Les assistants vocaux sont maintenant disponible partout. Ce fut une année décisive pour l’industrie.

 

  • En 2018, de plus en plus de géants de la technologie vont lancer leur propre enceinte connectée, pour laquelle êtes-vous le plus enthousiaste?

Je suis très intéressé par ce que nous allons voir par rapport à la fonctionnalité multi-modale de la voix et à l’intégration sur écran. Google et Facebook sont prétendument en train de concevoir des produits indépendants avec des écrans et c’est l’année où j’attends de voir un bon nombre d’intégrations avec des écrans plus larges similaires aux téléviseurs. La voix ainsi que l’aspect visuel vont propulser l’adoption et l’utilisation vers un tout autre niveau et intégrer les assistants vocaux profondément dans notre vie quotidienne.

 

  • Quelle serait votre fonctionnalité idéale pour les assistants vocaux?

La capacité de maintenir un bon contexte à travers les sessions et les appareils. Aujourd’hui, les assistants vocaux ont une mémoire à court terme seulement. Ils vous assistent dans ce que vous faîte au moment présent et gardent un léger souvenir de ce que vous avez fait avec auparavant. Cela va changer durant les prochaines années étant donné que les assistants vocaux se rappellent de nos préférences, de ce que nous avons fait précédemment et ils comment à optimiser notre expérience de façon proactive.

 

  • Qu’est ce qui vous réjouit le plus concernant le Smart Voice Summit?

Rencontrer des gens venant du monde entier qui innovent autour de la frontière vocale. La technologie est stupéfiante, mais le réel impact provient des entrepreneurs et des innovateurs qui appliquent la voix et l’intelligence artificielle dans de nouveaux domaines. Je veux en entendre plus sur eux et leurs histoires. Smartly a une base d’utilisateurs très vaste et j’espère en apprendre beaucoup. De plus, la location, en Europe, sera une excellente plateforme pour entendre de nouvelles voix et différentes perspectives.

 

Rencontrez Bret Kinsella lors du Smart Voice Summit, obtenez vos tickets dès maintenant!

 

SOYEZ PRÉSENTS